Thésée

Thésée est né fils d’Egée (ou Poséidon selon certaines légendes) et d’Ethra. Il a vécu toute son enfance dans un coin assez reculé d’Athènes. Il est élevé par sa mère et son grand-père. Âgé de 16 ans, le futur héros fut conduit par sa mère devant un rocher que lui seul aurait le pouvoir de soulever s’il est bel et bien fils d’Egée. Thésée réussit cela sans difficulté et découvrit sous ce rocher 2 objets qui deviendront des symboles de qui il est : des sandales ainsi qu’un bouclier. Armé de cela, il décide dès lors de partir pour Athènes afin de se faire connaître de son père qui y gouverne.

La route jusqu’Athènes fut très périlleuse pour le héros qui eut déjà plusieurs monstres à affronter.
Premièrement, il tua le brigand Périphétès qui frappait à mort les voyageurs avec sa massue.
Ensuite, il rencontra Procruste, un vilain hôte. Celui-ci proposait aux passagers de se reposer dans un de ses lits, l’un petit, l’autre grand. Pour ceux qui se couchaient dans le petit lit, l’hôte sciait chaque partie qui dépassait. Pour les autres qui se couchaient dans le grand lit, Procruste déboitait leurs membres et les écartelait afin qu’ils prennent la place du grand lit. Le nom de l’hôte veut d’ailleurs dire : j’étire avec violence.
Plus tard, il rencontra Sciron, un étrange personnage qui forçait les passants à lui laver les pieds lorsque ceux-ci passaient à proximité de lui. Habitant le haut d’une falaise, il précipitait les visiteurs dans le vide et la mer en contrebas quand ceux-ci étaient inattentifs. Thésée le tua.
Il rencontra aussi Cercyon, un grand lutteur, qu’il tua lors d’un combat.
Bientôt arrivé à Athènes, il croise le chemin du méchant Sinis qui a pour habitude d’écarteler les passants par les pieds entre deux pins dont il courbait les cimes. Thésée le tua en lui faisant subir le même sort.

Lorsqu’il put enfin arriver à Athènes, il décida de garder son identité secrète un petit temps avant de la révéler au roi (son père). C’est alors qu’il fit la rencontre de Médée la magicienne, l’épouse du roi. Celle-ci, émettant des soupçons envers sa réelle identité l’envoya tuer le taureau de Marathon, un animal crachant du feu par ses naseaux. Thésée se mit donc en route pour accomplir cette quête et revint vainqueur. (Pour l’anecdote, la ville de Marathon est située à environ 40 kilomètres d’Athènes et est à l’origine de la discipline de longues distances nommée ‘Marathon’).
De retour au palais, Médée tente d’empoisonner le héros en lui proposant un vin mélangé à une potion de la magicienne. Il est reconnu par Egée, son père, au dernier instant car il porte les sandales ainsi que l’épée que le père lui-même avait déposé bien auparavant. C’est alors qu’une nouvelle phase du mythe est enclenchée : la phase du combat avec le Minotaure.

Thésée apprend par son père que la ville d’Athènes doit donner une tribu de sept filles et sept garçons tous les neuf ans au roi Minos de Crète. Ces tribus ne reviennent jamais car ils sont dévorés par le Minotaure, vivant dans un labyrinthe construit par le célèbre inventeur Dédale. Thésée décide de se proposer, sans prendre en compte l’avis de son père, comme faisant partie de la tribu afin de tuer le Minotaure une fois pour toutes.
Une fois en Crète, il se fait aider par la fille de Minos : Ariane. Celle-ci est tombée amoureuse de notre héros et décide de lui offrir une pelote de laine afin que Thésée puisse se diriger dans le labyrinthe où le Minotaure est enfermé. De plus, elle lui donne un glaive forgé par Héphaïstos (dieu forgeron) afin qu’il puisse aisément tuer le minotaure.
Après de brèves recherches dans le labyrinthe, Thésée trouve le Minotaure qui n’est autre qu’une créature mi-homme, mi-taureau (dont le mythe sera expliqué dans un autre article). S’engage alors un combat sanglant et sans pitié entre le héros et le Minotaure afin qu’il n’en reste qu’un. Thésée finit par gagner ce combat et tue définitivement le Minotaure. Après cela, guidé par le fil d’Ariane, il retourne sur ses pas et arrive à quitter le labyrinthe sans se perdre. Il s’enfuit de Crète avec les 6 autres garçons et les 7 filles ainsi qu’Ariane.
Malheureusement, lors de son retour, Thésée oublia un accord qu’il avait passé avec son père stipulant que : s’il mourrait, les voiles hissées seraient noires, comme à l’habitude du bateau tandis qu’elles seraient blanches s’il gagnait et revenait en vie. Egée, voyant le bateau arriver depuis un promontoire au-dessus de la mer, et voyant que celui-ci avait des voiles noires, se suicida dans l’eau. Le nom de la mer Egée provient donc aussi de ce mythe. Une fois arrivé à Athènes, Thésée se voit donc offrir le rôle de gouverner la cité et continue à mener une vie semée d’épreuves en tout genre…

Mais c’est une autre histoire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :